Athletes du mois de Décembre, non pas 1 mais 3 récompensés !

Ce mois de décembre fut plus calme en course, hiver oblige, mais nous voulions malgré tout mettre en avant quelques coureurs qui se sont illustrés et qui brillent tout au long de l’année.

Cependant, impossible cette fois de faire un choix alors nous avons décidé d’élire 3 athlètes du mois ! Une fois n’est pas coutume.

Alors voici les 3 heureux élus :

Nicolas Debruc                                            Marine Siderakis                                          Franck Guerra

                                                                                    

Alors pourquoi eux ?

Nicolas, parce que malade, cloué au lit le samedi 9 décembre il est allé jeter toutes ses forces le dimanche à l’Ekiden pour ne pas laisser tomber l’équipe et a réalisé un chrono plus qu’honorable.
Marine, parce qu’elle a toujours la rage, la motivation, à l’entrainement ou en course, quel que soit le temps elle se bat et va au bout de l’effort.
Franck, parce qu’il est le plus investi dans la vie du club, de l’équipe, parce qu’il donne tout en course, a toujours le sourire a l’entrainement ou en déplacement et un véritable esprit d’équipe, apprécié par tous !

Alors pour tout ça on a voulu mettre en lumière ces coureurs qui donnent une superbe image de notre structure et qu’on aime tous ! On leur laisse donc faire leur petit retour sur le mois et l’année passée :

Résumé du mois de Marine Siderakis :

« Ahlala qu’est ce qu’il fait bon s’entrainer en décembre me direz vous !
Un froid glacial mais que nous ne ressentons pas tous de la même façon (ceux qui savent comprendront de quoi je parle 😉 ), la nuit (bon heureusement que c’est éclairé sur la piste), le noir total en pinède là où commence mon initiation à la frontale, esquive de racines, de trous et j’en passe. Apparement ça nous servirait si un jour je dis bien « UN JOUR » nous décidions de faire la Sainté lyon (rire) quoi que, on ne sait jamais !

Un mois où j’apprécie les sorties longues et leurs montées aaaah les fameuses montées… Comment dire euhhh Seuls ceux qui me connaissent, savent que je monte tel un cabris (et oui c’est mon talent caché ça) !!! Il y aussi les séances sur piste, la bonne ambiance du groupe nous ferait presque oublier les entrainements de fous que Nico nous sort d’on ne sait où, allez savoir à quoi il pense pour les mettre en place ! A part ça malgré une attaque talon qui me permet de creuser de sacrées tranchées, niveau sensations c’est de mieux en mieux.

Vient le jour de la course le 17 « le coup de pied de la mule » 10,3km, 150m de dénivelé. Levée 6h30 (ça pique) je pars rejoindre Fred et Nico. 9h30 le départ est donné, ça part fort, après quelques minutes ça monte déjà ! Jusqu’à ce que je comprenne que je me suis totalement trompée, parce qu’en fait ça grimpe un peu trop à mon goût, surtout les marches (hein Fred ahah). Sinon j’ai bien apprécié le parcours, une bonne mise en jambes pour le reste de l’année.
Décembre ou le mois des « défis » avec ce fameux « tour de quartier » de 3,7km. Nico me lance « Tu dois faire moins de 17min » allez pourquoi pas … mais je ne vais pas tarder à le regretter ! Départ à fond, oui mais le problème c’est que je ne tiens pas bien longtemps, le mot « souffrance» prend tout son sens à ce moment la ! Bref ça passe mais je finis en totale PLS ! (Merci bcp Nico)

Petite dédicace à toi Fred sans qui je n’aurais peut être pas repris aussi tôt, pour toutes les séances de cryothérapie qui m’aident vraiment pour la récup, et sans oublier les entrainements sur piste, merci de mener l’allure 🙂 !
Pour le reste de l’année pas mal de courses de prévues assez variées, seule ou en duo, des objectifs bien sur, qui reste dans un petit coin de ma tête mais avant tout je compte m’amuser, m’entrainer encore plus dur et continuer à me doper aux endorphines parce que j’aime ça ! Voila Nico j’attends la suite , vu que jusqu’ici ce n’était qu’une partie de rigolade non ???  »

 

Résumé de Nicolas Debruc :

« Après une longue période de repos forçé pour blessure en 2016 , j’ai repris la course à pied en mars 2017 après 1 an !
Ce fut difficile de reprendre (j’avais l’impression de tirer une charrue à chaque sortie mais dans ma tête j’avais l’envie de revenir sur les courses et surtout retrouver le plaisir de sentir que l’on cours vite lol !

Enfin bon j’ai repris petit à petit le niveau que j’avais acquis en course a pied auparavant pour même le dépasser !
Et c’est donc ce qui m’a permis d’intégrer l’équipe pour les qualifs de l’ekiden !
D’ailleurs je remercie Nico le coach de m’avoir fait confiance depuis le début ! (et oui Nico et moi c’est une longue histoire sportive mdr)

En tous cas j’ai Peaufiné la préparation pour le jour de l’ekiden mais malheureusement un début de grippe m’a mis les batteries a zéro jusqu’à être cloué au lit 2 jours avant la course.
J’ai dit à Nico que je prendrais quand même le départ et que je me donnerais pour l’équipe !
Résultat j’ai limité la casse mais mon corps me l’a fait comprendre lol, et le temps s’il n’est pas celui espéré est quand même correct !

Bref l’essentiel c’est que l’équipe s’est qualifiée et qu’on aille aux France tout défoncer en octobre prochain ! »

 

Résumé de Franck Guerra :

« Depuis le temps que je l’attendais… Merci Nico de me faire cet honneur. Maintenant place à la prise de tête pour écrire un compte-rendu qui fera rire mais pas trop, qui dira tout mais sans être trop long !!! Peut-être que l’inspiration serait meilleure si j’attendais d’avoir bu la ptite coupette de champagne pour la nouvelle année…

2017 peut se résumer en quelques chiffres : 1 388 km parcourus regroupant les entraînements et la vingtaine de courses de l’année 2017, 3 paires de baskets usées et 18 tee-shirts à l’effigie des courses faites !! Je suis plutôt satisfait de ce bilan vu mon emploi du temps professionnel chargé.

Je retiendrai, de cette année, deux belles courses avec Aurélie : l’une à Vedène et l’autre à Plan d’Orgon où nous avons réussi à finir second duo sur ces 2 courses. Je suis aussi satisfait de ma 3ème place au challenge Sud-Est des trails. Cependant, je reste déçu de mes performances sur les trails à fort dénivelé… Première résolution pour 2018 : arrêter de m’empiffrer de crêpes les matins de courses !

Pour 2018, mes objectifs seront d’atteindre la barre des 40 minutes ou moins au 10km, ne pas dépasser 1h30 au semi-marathon de Bordeaux et limiter la casse dans les trails face à Aurélie:-)

Je n’oublie pas également la vie du club, avec la recherche de nouveaux sponsors qui restent vitaux pour le bon développement du Team Provence Endurance.

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

Franck »

 

Que dire de plus ? C’est aussi ça l’équipe Team Provence Endurance, la passion, la convivialité, l’humour et cette envie de bien faire constante ! Alors pour quasiment clore l’année, Bravo à tous, l’aventure continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *